L’ergothérapie

L'ergothérapie, le plus beau métier du monde !

Lorsqu’on me rencontre et que je me mets à parler de mon métier avec de grandes étincelles dans les yeux, on me demande : « Mais Patricia, que fais-tu dans la vie? ».

Je leur réponds que je suis Ergothérapeute.

Et sans vouloir me freiner dans mes explications passionnées sur l’enfance, ils finissent par me demander après quelques minutes : « Mais Patricia c’est quoi en fait, l’ergothérapie ? ».

Je leur réponds tout simplement : « C’est le plus beau métier du monde ! ».

Qu'est-ce que l'ergothérapie ?

L’ergothérapie ou « Occupational therapy » est en fait une profession de la santé permettant d’évaluer et de traiter les problématiques issues de la santé physique et mentale de la personne, tout en considérant les principes issus de l’ergonomie, afin de la rendre autonome et fonctionnelle au quotidien. En agissant sur ses capacités et incapacités, en adaptant son environnement et ses occupations, l’ergothérapeute porte un regard holistique sur la situation et peut agir sur tous les fronts. 

Ainsi, l’ergothérapeute évalue et intervient auprès de l’enfant dans sa globalité plutôt que de cibler une partie du corps ou un symptôme spécifique.

Les interventions visent à ce que l’enfant développe les capacités nécessaires pour réaliser les activités attendues pour son âge. Ainsi, le développement des soins personnels, de la motricité fine et globale, du jeu, de l’alimentation, de la communication et du fonctionnement préscolaire et scolaire constitue l’expertise de l’ergothérapeute.

Plus précisément, en pédiatrie, j’utilise diverses méthodes de stimulations directes sur l’enfant, des activités thérapeutiques, des outils sensoriels, des techniques cognitivo-comportementales et surtout, une approche humaine permettant la création d’un lien thérapeutique fort, offrant un climat de validation, de sécurité et de douceur, ce qui m’a permis de traiter diverses problématiques pédiatriques dans ma carrière dans le plaisir, l’accueil et la complicité. Et de développer tout autant ce lien avec leurs merveilleux parents !

Pourquoi consulter ?

Bébés

  • Difficultés dans l’évolution des textures alimentaires
  • Présentant un aplatissement des os du crâne (plagiocéphalie)
  • Difficultés à se mouvoir
    (passer de ventre au dos, dos au ventre, marcher à 4 pattes)
  • Prématurité et bébés qui pleurent beaucoup
  • Difficultés avec le sommeil (ne fait pas ses nuits)

Jeunes enfants

  • Peurs et angoisses diverses
  • Écoulement salivaire et pouce dans la bouche
  • Difficultés avec les siestes et le sommeil
  • Difficulté dans la motricité globale (marcher, courir, sauter)
  • Inconforts sensoriels
    (vêtements, bruits, activités impliquant le mouvement)

Enfants & Ados

  • Préhension immature du crayon et des ciseaux
  • Difficultés attentionnelles
    (suivre les routines, écouter les histoires)
  • Difficultés comportementales (crises, agitation)
  • Difficultés reliées à la lecture et l’écriture manuelle
  • Difficultés reliées à la motricité fine
    (bricolage, coloriage, attacher les lacets)
  • Difficultés reliées à l’apprentissage du vélo
  • Gestion du stress, de l’anxiété et de l’anxiété de performance
  • Difficultés reliées aux habiletés sociales, pression sociale
  • Difficultés organisationnelles (devoirs, leçons)

Troubles diagnostiqués

  • Trouble du Spectre de l’Autisme
  • Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H)
  • Syndrome Gille de la Tourette
  • Trisomie 21
  • Trouble Développemental de la Coordination
    (TDC, anciennement TAC ou dyspraxie motrice)
  • Trouble d’Intégration Sensorielle
  • Retard global de développement
  • Déficience intellectuelle
  • Paralysie Cérébrale
  • Troubles d’apprentissage
    (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dysgraphie)
  • Syndromes rares (Sturge-Weber, de Di George)
  • Troubles alimentaires (anorexie, boulimie, hyperphagie)